Trottinette pour adultes

Peut-être êtes-vous intéressé par ce sport nommé “kickbike”, sans le savoir?

Il est peu populaire au Québec, du moins, on en entend jamais parler.

L’activité a commencé à m’intéresser de la façon suivante.
Nous avions acheté des trottinettes pour les enfants, le type avec des roues du genre “roller blade”.  Comme tous les autres enfants de la rue, jamais ils ne voulaient en faire, car l’asphalte d’ici, dès qu’il a passé 10 ans, est impraticable avec ce type de roue.

trottinette à pneusJ’ai donc cherché pour leur trouver des trottinettes avec pneus gonflables plus grands, ressemblant à celle-ci.

A ma grande surprise, j’ai constaté qu’il était très difficile, voire quasi impossible de trouver ces produits dans le “neuf”!
Il paraît que les magasins Toys’R’Us en ont gardé il y a quelques années, mais ils n’en ont plus.

En cherchant bien sur Kijiji, j’ai fini par en trouver trois pour les jeunes, aux alentours de $50.

Il s’agit du meilleur achat fait pour eux, ils sont toujours là dessus, même qu’ils utilisent plus ça que leurs vélo pour aller chez leurs amis dans le voisinage!

Puis, après les avoir essayé moi-même, ça m’a donné le goût d’en avoir une à ma taille.
Je ne savais même pas quels mots chercher, j’essayais avec trottinette pour adulte, et autres mots du genre.
D’abord, je devais trouver que le mot anglais pour trottinette est “scooter”!
Ensuite, je trouvais juste des “scooter” avec roues de roller, pour faire des cascades, pas vraiment ce que je cherchais.

Puis, enfin, je découvre ce sport: KickBike, ou FootBike.
Il semble que le mot “kickbike” appartienne à 1 organisation qui fabrique et vend des appareils, avec toujours la roue avant plus grande que l’arrière.  Ces modèles sont aussi assez dispendieux. (lien)

On s’approchait, mais je n’étais pas prêt à importer d’europe l’appareil!

En ontario, j’ai trouvé cette boutique, avec des appareils entre $500 et $1000 (kickbikeontario). Je ne sais pas s’ils peuvent livrer ou si on doit les acheter uniquement en boutique.
Puis, au Québec, cette boutique, qui importe le produit d’europe, FootBike.ca.
Ces derniers ont des modèles très intéressants qui semblent être de très grande qualité, à partir de $350 et même jusqu’à $1500.
Il s’agit des footbike / kickbike réguliers, pour la compétition, avec roue plus grande à l’avant qu’à l’arrière.

On s’approche du prix que j’étais prêt à payer, mais comme il s’agit simplement de m’amuser un peu sur la piste cyclable ou de faire faire un tour de rue avec le chien, mon budget était plus près de $250.

Et enfin, ce que je cherchais: 1 trottinette pour adulte, avec pneus de vélo, à bon prix, disponible facilement chez mon vendeur de vélo local.

Je ne sais pas où ils sont fabriqués, BelizeBike se disent importateurs de ces appareils.  Ils ont aussi des vélos de type “tricycle”, et autre produits sportifs spécialisés.

Je ne sais pas trop pourquoi ils s’annoncent comme étant 1 appareil servant à se faire “traîner par son chien”, c’est juste une trottinette! A mon avis, s’ils s’annonçaient comme il faut, ils en vendraient plus, car j’ai eu assez de misère à les trouver.

Finalement, j’ai été voir mon magasin de vélo local Procycle Charny, et j’ai pu commander leur modèle 20 pouces, pour $229.

Je vous conseille de vous équiper de cet appareil, simplement pour vous promener dans le quartier, ou pour garder la forme! Cet exercice est bien plus épuisant que du vélo sur de courtes distances, car la jambe qui est sur la plateforme travaille toujours de haut en bas à chaque élan, et la cuisse travaille fort à toujours pousser!
Il faut assez fréquemment changer de jambe sinon on doit carrément s’arrêter si on pousse un peu trop l’effort!
Autres modèles disponibles de BelizeBike:

Trottinette Toucan 26/20 rouge

Trottinette toucan 20 suspension

Trottinette Toucan 16″

Trottinette 12″

(Edit) Une amie m’a fait mention ce ce véhicule qui peut être du même ordre!
Surprenant… le Half-Bike!

Aide aux devoirs (Mathématiques)

Bonjour à tous, juste un petit mot pour mentionner qu’un ami à moi réoriente sa carrière.

Après avoir été professeur 15 ans, fait du support à la clientèle pour 1 application pendant 5 ans, (ce qui est du même domaine, la personne à former n’a pas le même âge, mais la technique pour y arriver est la même), et bien il s’est parti un service qui risque d’être intéressant pour plusieurs.

Son service en ligne, Mu-Delta Math, offre une assistance personnalisée, visant la réussite des élèves de 3e à 5e secondaire principalement.

N’hésitez pas à en faire l’essai, étant donné le taux de réussite qu’il avait avec nos clients qui comprenaient bien difficilement notre application parfois, je suis convaincu qu’il saura obtenir d’excellents résultats avec les étudiants qui le contacteront!

Sa patience et ses techniques pédagogiques aideront certainement à traverser les plus grandes difficultés de sa clientèle sans aucun doute.

Il a aussi bien sûr sa page Facebook.

Piscine silencieuse

L’été revient avec le bruit de fond qui va avec.  3 maisons sur 4 dans les quartiers résidentiels de banlieue ont leur piscine, avec la pompe qui roule 24/7 pendant 6 mois.

J’ai moi même une piscine, la pompe en question, et même un chauffe eau assez bruyant.  Et, étrangement, je réussi à être importuné par le bruit des voisins, mais pas le mien.

Voici quelques petits trucs très simples pour avoir un quartier silencieux l’été même avec les piscines.

  • Acheter un “timer”, et arrêter la pompe le soir lorsqu’on sort tous dehors après souper les jours de semaine.  Chez nous, la pompe fonctionne uniquement de 9h à 17h.  Avantages: L’eau qui ne brasse pas la nuit perd moins de sa chaleur.  Et, le soir, aucun bruit.  Je me permet de la démarrer le soir uniquement si je me baigne.  Désavantage? Aucun.  On pourrait croire que ne pas assez filtrer pourrait vous faire perdre votre eau, mais il n’en est rien, je n’ai aucun problème de l’été même lorsqu’elle est chaude autour de 85.  Le chlore constant et une boite de “petite vache” par semaine fait un très bon travail. 
  • Mettre un coussin de mousse sous la pompe.  La plupart du temps, on dépose la pompe sur une tuile de ciment.  La pompe de plastique vibre et le bruit généré par la vibration est 3 à 5 fois supérieur au bruit de la pompe elle même.  Un petit coussin de mousse tel qu’On peut acheter pour mettre sous nos genoux lorsqu’on fait du jardinage fera l’affaire et réduira le bruit grandement.
  • Si vous avez un chauffe eau de type thermopompe, la même règle que la première s’applique, et même plus car le bruit est plus intense.  Comme ma pompe marche de 9 à 17, et que la thermopompe ne doit pas marcher quand la pompe ne marche pas, je la programme de 10h30 à 16h45.  Il ne sert à rien de la démarrer trop tôt, ou de la faire rouler la nuit, car plus il fait froid, moins elle est efficace.  La faire marcher juste quand il y a beaucoup de chaleur dans l’air est un décision raisonnable, car on économise beaucoup d’électricité.
Comme bien peu de gens se soucient de la quiétude des extérieurs en été, je pense qu’il pourrait être éventuellement bon que les villes passent des règlements pour obliger ces actions.  

How to get the best GoDaddy.com rebate

After several years of GoDaddy services, we learn some of their marketing tricks.

If you want to get the best rebate they can offer you, between 20% and 40% (we just received a 32% offer), before your renewal, (or when you want to buy new product), put the items you want in your shopping cart, then leave.

Then wait.  Several days.

You will receive a first small offer.  Then you may receive another offer that you can’t refuse!

You can also search for promo codes all over the internet, like the one you can get on Revison3.com site, but most of the time, the final offer from GoDaddy is difficult to beat!

Windows 8 – Premières impressions

Microsoft savent nous surprendre.  Il est devenu assez courant d’annoncer leur mort.  On annonce la fin de Windows, qui est un OS vieux et dépassé, en rapport avec les nouveaux OS pour Tablet qui poussent le marché à évoluer.  Les ventes de PC décroissent, HP a parlé mettre fin complètement à la vente de PC réguliers, ce qui amenait plusieurs à se dire que c’était terminé pour Microsoft.

Cependant, il faut bien se l’avouer, les tablet sont un marché de divertissement.  Pour le travail régulier, la “job” de bureau, le traitement de texte, la comptabilité, le développement d’application, le Desktop régulier est là pour rester.  Mais, ça n’est pas une raison pour cesser d’évoluer pour Microsoft.

Windows 7 se fait vieux, ce n’est que la suite de Vista.  Efface, solide, mais sans grande révolution.  Une suite logique à Windows 95 et à toutes ses moutures.  Mais, est-ce que Microsoft est prêt pour la grande révolution, avec maintenant près de 3 ans de “retard”?

L’an passé, MS ont passé une alliance avec Nokia.  Ils ont lancé la série de téléphones “Lumia”, qui mettait en place lentement la voie vers la quelle Microsoft voulaient se lancer dans la mobilité.  Des amis qui ont eu les premiers téléphones Lumia étaient satisfait.  Ils aimaient entre autre l’intégration globale avec Facebook, ce que Apple de leur côté ont fait avec Twitter dans leur IOS5.  Chez Microsoft, l’ami est Facebook.  Ce qui facilite beaucoup l’intégration de votre téléphone avec tous les services Facebook, comme les photos et contacts synchronisés.  Un seul bémol, à l’instant, le “store” est encore assez dégarni.

A ce jour, les téléphones Nokia Lumia et autres roulent sous “Windows Phone 7.5”.  Les applications de ce système sont basées sur Silverlight.  Ils peuvent être développées avec silverlight directement, ou avec un langage autre, mais qui une fois compilé pour windows phone, devient du Silverlight.  C’est le langage final des applications qui sont distribuées dans le store pour téléphones Windows Mobile 7.5.  La documentation chez Microsoft indique clairement l’alliance avec Nokia, leurs logo se retrouve à plein d’endroits dès qu’on se renseigne un peu sur la programmation avec Windows Phone.

Mais, Windows Phone 7.5 n’est pas un OS pour Tablet.  Il ne sert que pour les téléphones.  Et c’est encore moins un OS pour Desktop. Comment est-ce que le gros Windows , lourd et puissant, fait pour les “desktop” de dernière génération, pouvait-il se moderniser et espérer marcher sur une tablet avec du matériel beaucoup plus léger?

Tablet, Desktop, Phone, Xbox, tous sous l’interface “MetroUI”

La réponse est l’invention d’un nouveau concept qui sera intégré au desktop de Windows 8: l’interface Metro.  Cette nouvelle interface unifie tous leurs appareils sous une même façon de présenter l’information: Windows (tablet + desktop), les téléphones, et la XBox.  Même leurs site web sont maintenant mis à jour avec le visuel “Metro”, qui est, en gros, représenté par de gros boutons bien carrés.  Jusqu’au logo de Windows 8 qui intègre le nouveau style Metro!

J’ai installé “Windows 8 Consumer Preview” il y a quelques jours sur mon portable Toshiba.  J’ai d’abord essayé dans VmWare, mais comme les pilotes n’étaient pas assez fonctionnels pour un essai sérieux, j’ai pris la chance de l’installer directement comme OS principal de mon portable.

Mon premier “feeling” est bon.  Microsoft ont pris leur temps, mais débarquent avec une intégration nouvelle, qui saura satisfaire l’utilisateur d’appareil “touch” autant que l’utilisateur régulier qui a une souris.  La navigation entre le mode “Desktop”(semblable à Windows 7), et le mode Metro, est très simple… en fait le mode Metro remplace le Menu Démarrer.  En allant dans le coin bas-gauche, ou en appuyant sur la touche Windows, on tombe dans le mode Metro.  On peut rouler des applications directement par là.  On peut aussi trouver des applications desktop régulières via ce menu.  Les apps Métro sont présentées par les fameux gros boutons, qu’on peut relocaliser, tandis que les apps Desktop régulières, compatibles Win7 ou autre, sont représentées avec l’icone régulier.  On peut cependant mettre un icone d’app régulier au travers les app métro, et ainsi se bâtir un menu plus pratique et visuel, en retroupant dans 1 page un ensemble d’apps du même type.

Avec une souris, les actions de navigation passent par les coins de l’écran.  En mode TouchScreen, ce sont en touchant les côtés de l’écran que ces mêmes actions s’exécutent.

Il y a plein de petits détails autres à découvrir… exemple, un clic-droit sur un iso affiche l’option “Mount” ! Plus besoin d’installer Deamon-Tools!

Une visite rapide dans le Store nous indique que le modèle Apple, qui est efficace, est reproduit.  Apps par catégorie, gestionnaire d’installation et de mises à jour, liste des apps déjà installées, tout y est pour s’y retrouver facilement.  Enfin on pourra installer des logiciels sans se soucier de l’endroit pour l’installer, du groupe dans le menu démarrer, et autres question ennuyantes à laquelle on répondait toujours “Next”!.  C’est la fin des setup.msi et install.exe tel qu’on les connait pour les app Metro.  La nouvelle navigation sur les coins est intéressante.  Le start menu qui ouvre l’interface metro en bas à gauche.  En haut à gauche, ça ouvre le “task manager”, on voit toutes les apps sur la gauche, et on passe d’une à l’autre encore plus simplement qu’avec le bon vieux alt-tab.  Ce menu est aussi accessible via windows-Tab, qui avait introduit dans Windows 7 une grosse animation 3D, que presque personne n’utilisait.

En général, les menus que nous connaissons bien, la plupart des éléments du panneau de configuration par exemple, ont été redessinés avec le design Metro en tête, avec du gros texte et des gros boutons carrés.  J’aime bien, ça fait changement.

Côté programmation, ça s’annonce intéressant.  Il y a deux technologies principales que vous pouvez choisir pour créer une application Windows Metro.

D’abord, les habitués des application Windows, seront bien à l’aise de choisir des interfaces XAML, avec dessous, du code VB, C# ou autre, sur une version allégée du .NET Framework 4.5.  La version allégée propose d’utiliser le Linq, certains éléments visuels, mais est limitée sur certaines ressources, par exemple le Dataset est inexistant.  Les développeurs de jeux pourront y aller directement avec DirectX tel que déjà utilisé sur Xbox et PC.  Mon impression sur cette édition “allégée” du Framework 4.5, est qu’elle sera éventuellement intgré à Xbox et Windows Mobile 8.  On pourrait donc, à mon avis, avoir 1 seule app créée pour Windows 8, qui sera automatiquement installable sur le futur OS Mobile, ainsi que sur Xbox, disponible dans tous les Store de ces différente plateformes.

Mais, la grande nouveauté, qui est à mon avis là où Microsoft vont frapper fort, c’est que vous pouvez aussi développer des apps windows 8 metro native en utilisant le HTML5/CSS3/Javascript.  Microsoft ont abandonné Silverlight, pour concentrer leurs efforts sur le HTML5 et IE10.  Je trouve cette évolution très puissante.  Premièrement, ça risque d’aller chercher une communauté de développeurs, déjà habitués à faire des apps en HTML5, qui pourront facilement faire migrer leurs application sur Win8 avec peu d’efforts.  Un site web existant codé en HTML5/CSS3, qui va chercher son data dans un api externe en “json” avec le JavaScript, pourra très facilement devenir une app Metro.  Entre autre, IE10 support bien des styles CSS qui étaient jusqu’à maintenant réservés à Gecko ou Webkit.  On va donc chercher une nouvelle catégorie de développeurs, qui était peu habituée à utiliser VB/C#, et les “winform” standard.

Aussi, ça force IE10 à être plus ouvert aux nouveaux standards.  Il ne faut pas qu’un développeur html5 habitué au Webkit ou aux styles Firefox Gecko, ne puisse pas arriver à ses fins dans IE10.
Ensuite, on se souvient qu’à l’automne, Adobe ont annoncé la “fin” de nouveaux développements pour la technologie Flash, désirant plutôt mettre ses efforts vers HTML5.  Je ne serais pas surpris de voir des développeurs Flash exporter leurs projets vers HTML5.  Si la migration de Flash vers HTML5 peut être facilitée, ça ouvre la porte à un groupe de développeurs de petits jeux (friv.com, y8.com, …) à rentre leurs jeux compatibles facilement à Metro, sans avoir à complètement les redévelopper à partir de 0, comme ils ont souvent eu à le faire pour les rendre compatible IOS.

La validation des Apps du Store par Microsoft empêchera d’obscurs programmeurs Flash habitués à tirer 100% de cpu pour faire rouler un BigFoot tout croche sur Y8.com à venir nous vider notre batterie de Tablet en 2 minutes!

Je crois vraiment que le support natif du HTML5/CSS3 dans les applications Metro va aider à donner une nouvelle vie aux applications Microsoft et à l’engouement des développeurs pour cette plateforme.  Je ne serai pas surpris de voir le nouveau “Store” se garnir assez vite d’applications de toute sorte, surtout car la plupart d’entre elles sont déjà codées, elles devront simplement être adaptées un peu pour être bien compatible avec IE10, c’est tout.

Application mobile Native ou Web?

De nos jours, la question ne se pose plus à savoir si notre application “desktop” doit être accessible sur téléphone mobile.

Les gens veulent accéder à leurs services à partir de plusieurs emplacements différents.  Ils veulent que le service s’adapte à leur environnement, ce n’est plus à l’utilisateur à faire un effort pour rejoindre votre service.  Le service doit venir à lui le plus facilement possible.

Donc, la création d’une application mobile pour votre service devient essentielle.  Sinon, votre client potentiel choisira le compétiteur qui lui offre la fonctionnalité.

Maintenant, il faut choisir un mode de développement pour votre application.

La grande question à se poser suite à la décision de créer un app mobile, est la suivante: Natif ou Web?

Le “natif” implique la création, dans le langage de programmation de la cible, d’une application indépendante pour chaque plateforme.  Objective C pour IOS, Java pour Android, .NET pour Windows 8 Metro.  Mais, il y a des coûts reliés à ces développements.

Voyons d’abord les avantages et inconvénients de chacun de ces 2 type d’application.  Et, par la suite, je vous présenterai une troisième alternative, qu’on a décidé d’utiliser chez AceProject, qui combine le meilleur des 2 mondes.

Application 100% Web

Avantages

  • Accessible de tous les téléphones récents.
  • La modification de l’application est immédiatement accessible à tous les utilisateurs, peu importe leur appareil.

Inconvénients

  • Ne pas être listé dans les boutiques virtuelles (moins de visibilité)
  • La complexité pour l’usager d’avoir à entrer un URL et de rendre l’application accessible facilement de son téléphone.
  • Complexité pour les développeurs d’adapter l’application (style CSS, code JS) à tous les environnement pour une réponse uniforme peu importe l’appareil

Application 100% Native

Avantages

  • Utilisation de la puissance et de la flexibilité offerte par le “GUI” de l’appareil
  • “Listing” de votre application dans le “Store”, donc visibilité accrue
  • Communication plus simple avec le matériel de l’appareil, comme le gps, l’appareil photo, les fichiers, etc.
  • Mise à jour simple via les boutiques virtuelles

Inconvénients

  • Développement multiple – difficulté à offrir une nouveauté sur les 3 plateformes simultanément
  • Difficulté à offrir une expérence utilisateur unique d’un appareil à un autre
  • Difficulté à trouver une équipe de développement multi disciplinaire capable de programmer dans 3 langages complètement différents
  • Requiert souvent de s’équiper d’une équipe de développement variée pouvant fournir les services pour chacune des plateforme

Combinaison des 2: le meilleur des deux mondes.

Description

Il s’agit d’une technique permettant à la fois d’être publié dans toutes les boutiques, d’avoir une application sur toutes les technologies, sans avoir à développer 4 applications (3 native + web).  C’est la décision qui a été prise chez AceProject.  Techniquement, nous faisons faire, à prix minime, 3 applications extrêment simples pour les 3 plateformes.  Ces applications ne sont que des “conteneurs”, permettant de loger à l’intérieur, un accès à la version Web.  Par exemple, pour l’application Android, on démarre une application “native”, téléchargée du Android Market.

Cette application ne sert que de point d’accès vers l’application web, offrant un fureteur à l’intérieur de l’application, qui ouvre le url, sans que l’usager n’ait à s’occuper de cet accès.  Il ne fait qu’entrer ses informations d’authentification dans la partie configuration native de l’application, une seule fois, et tout le reste se fait tout seul.

Le même procédé est utilisé pour IOS et Windows Metro.  Ainsi, tous les utilisateurs mobiles utilisent exactement la même application, soit la version Web, peu importe leur appareil, tout en ayant installé une véritable version “native” sur leur téléphone ou tablette.

Avantages

  • Une seule application doit être maintenue, soit la version Web.
  • Coût de développement des application native minime
  • Présence dans les boutiques virtuelles
  • Forte présence de votre application sur toutes les plateformes
  • Mises à jour simultanées sur toutes les plateformes
  • Aucun besoin de mettre à jour les application natives lors de mises à jour de l’application web – 0 maintenance.

Inconvénients

  • Incapacité à dialoguer directement facilement entre votre application web et le conteneur afin d’en utiliser la puissance
  • Incapacité ou difficulté à utiliser le matériel natif tel la caméra, le gps, … via l’application Web.
  • Complexité à avoir 1 seul app qui s’adapte à différents navigateurs pour offrir une expérience unique.  Mais cette complexité est aussi présente si on fait l’application uniquement Web, sans être dans les conteneurs natifs. (multiple styles CSS / code javascript à adapter au navigateur)
  • Pas de notification de mise à jour publiée dans les boutiques lors de mises à jour de l’application web.

Conclusion

Notre application étant un logiciel de gestion de projet, de suivi de tâches, nous n’avons pas besoin d’accéder au GPS, à la caméra, ou à tout autre possibilité offerte par l’application native.  Cette solution s’est avéré un franc succès pour notre entreprise.  Suite à notre test “beta” via la plateforme Android, nous avons été surpris de voir la réponse.  
En fait, en très peu de temps, la majorité des utilisateurs Android qui utilisaient l’application mobile via le navigateur, ont installé l’application native, et ont grandement apprécié son fonctionnement. En plus, dans notre cas, les clients obtenaient un avantage, soit ne plus avoir à se “logger” à l’application à certains intervales, car ces informations sont conservées dans les paramètres de l’application native.

Bien entendu, il faut que notre application web puisse vivre avec la contrainte suivante: Pouvoir exécuter toute tâche sans avoir à entrer un URL, ou à utiliser les touches suivant-précédent du navigateur.  Il faut avoir une bonne gestion de la navigation à l’intérieur même de l’application Web.

La valeur d’un million

Plus le temps passe, plus je paye de l'impôt et que je dois garder le budget serré à la maison, plus je vérifie si l'état fait de même avec le budget que je lui fournit.

A force d'entendre des annonces par ci par là, on en vient à oublier la valeur de l'argent.  50 millions pour ci, 400 millions pour ça, l'état va investir 275 millions dans telle affaire, défoncement de coût, 125 millions de plus, on en oublie ce que valeur les chiffres.  
Combien vaut 1 million de dollars?  Quels sont les efforts requis afin de ramasser ce million?
A l'endroit où je travaille, c'est environ notre chiffre d'affaire annuel.  1 million.  Pas 400.  Juste un.  Et il est dur à gagner.
Notre entreprise en informatique compte 10 employés.  Nous vendons des services en ligne à des clients américains et mondiaux.  Environ 90% de l'argent qui rentre dans notre entreprise, donc au pays, est de l'argent neuf.  De l'argent qui ira environ à 40% à l'état en impôt et taxes directes et indirectes sur les salaires.
Le 60% restant de ces salaires va en maisons, meubles, ordinateurs, biens, restaurants, donc tout cet argent dépensé pour vivre est de l'argent neuf amené à l'économie locale.  Lorsque je vais au restaurant le midi dépenser un $10, c'est un $10 d'argent neuf qui était en Inde il n'y a pas longtemps.  Tout comme lorsque je paye de l'intérêt sur mon hypothèque, lorsque je fait réparer mon patio, lorsque j'achète une piscine.  Tout l'argent que brasse chacun des 10 employés est de l'argent neuf.
Le reste va en frais de locaux, gestion, comptabilité, etc. et à la fin de l'année, le million est passé.  1 année complète de travail acharné pour le ramasser.
Quels efforts ont dû être mis pour obtenir ce million?
Dans un monde concurrentiel, où plusieurs concurrents partout dans le monde font la même chose que nous, on doit se démarquer.  Marketing, stratégies web, nouveautés dans l,application, innovation, prix concurrentiel, comparatifs, blogs, twitter, facebook, beaucoup de programmation, beaucoup de tests, le support à la clientèle, satisfaire chaque client un par un pour ne pas qu'il parte chez un concurrent.  Ce sont des efforts soutenus de tous les jours.  Chaque jour, chacun vient faire son 8 heures.  On aime notre emploi, la plupart sont au bureau à 7h ou avant et font bien plus d'heure que demandé.
C'est ça, 1 millions de dollars qui rentre dans l'état.  1 an d'efforts acharnés pour laquelle on se fait un petit party de noel à dépenses contrôlées là aussi en fin d'année pour se féliciter de nos succès.
Alors, quand j'entend dire que contruire un colisée de 400 millions c'est rien, est-ce que je peux être un peu fâché?  
Chaque fois que j'entend dire qu'un seul dollar a été donné à n'importe quoi qui n'aurait pas pu vivre dans un libre marché sans argent artificiel de l'état, je suis fâché.
L'état a tendance à oublier que chaque dollar a été durement gagné, pas par lui, mais par les citoyens qui le font vivre.

Le PQ est d’extrême droite.

Ce matin, suite à la lecture de quelques articles sur la tragédie d’Oslo, en Norvège, j’ai eu quelques réflexions sur le Québec, la Droite, le PQ, etc…

Me qualifiant moi même de droite économique, c’est à dire, moins d’état, plusieurs “gauchistes” viennent souvent m’accuser de tous les maux au monde, reliés à l’extrême droite.  Racisme, contre les gai, contre l’avortement, extrémiste religieux, tout ce qui va avec le mot droite de connotation négative.  Pourtant, la seule et unique chose qui m’intéresse, c’est avoir moins d’état.  Point final.
Le malade qui a fait la tuerie serait donc d’extrême droite.  J’ai vite pensé que, dès lundi, tous les groupes de gauche vont se lever pour dire ce que peut donner la montée de la droite.  Violence, extrémisme, terrorisme.  C’est réglé, la droite, c’est Satan.
Lisons donc alors un peu ce qui fait de cet individu, une personne d’extrême droite.
” l’auteur présumé des attentats voulait «un changement dans la société et, de son point de vue, il fallait forcer (ce changement) par une révolution» “
” le suspect avait été inscrit sur un forum extrémiste suédois. Baptisé Nordisk, ce forum déclare défendre «l’identité, la culture et les traditions nordiques». “
” Il rappelle la vague d’incendies criminels perpétrés dans une cinquantaine d’églises de Norvège, dont plusieurs avaient été l’oeuvre de musiciens de la scène black metal national-socialiste.”
” Cela aurait été le cas s’il avait été actif dans des mouvements néo-nazis en Norvège, mais il pourrait quand même avoir été inspiré par leur idéologie».”
” un Norvégien «de souche» “
(voir images “annonces google” sur cette page)
Maintenant, une petite analyse des extraits que j’ai identifié.
1.  Changement dans la société par une révolution?  C’est là le discours des séparatistes depuis 30 ans!  
Pourquoi veulent-ils faire cette séparation? pour l’identité, la culture et les traditions.  Comme notre ami dans l’organisation “Nordisk”.
2.  Un point un peu plus obscure ici, est cette référence aux incendies des églises, l’oeuvre de gens de la scène national-socialiste.  
Le lien que je fais ici avec le PQ, est que depuis quelques mois sinon années, on les entend crier à tout rompre que le Québec doit devenir une société 100% athée, supprimer toute référence à n’importe quelle religion, partout.  Je me souviens avoir entendu Pauline Marois dire qu’un employé de l’état devrait se voir interdit de porter une simple croix à son cou.  C’est là ce que j’appelle de l’athéisme extrémiste, et c’est l’oeuvre principalement de nos amis du PQ au Québec.
3.  Voyons ensuite 2 points, “néo-nazis”, que j’associe à “norvégien de souche”.  Les nazi voulaient, comme l’histoire nous l’a malheureusement appris, avoir une race pure et supérieure, croyant que la leur l’était.  On sais tous que c’est exagéré, mais à un autre niveau, on entend souvent les séparatistes nous parler de “Québécois de souche”, le vrai québécois, celui qui a un nom français, qui a un descendant de la France, dans les années 1600-1700.  Un vrai de vrai.  Aucun immigrant dans son arbre généalogique.  Le québécois qui symbolise le vrai Québec.  J’arrêterai ma comparaison ici.
4.  Je terminerai par une petit anecdote, qui n’en est peut-être pas une.  Nous connaissons tous la capacité de Google de sortir des annonces “adwords” reliées le plus possible au contenu de la page visitée.  Si une page parle de téléphones cellulaires, il y a de bonnes chances d’y voir une pub de Telus ou Bell.  Je vous laisse donc lire par vous même les publicités AdWords qui me sont présentées dans une page où on parle beaucoup de l’extrême droite!

Les péquistes ne sont pas fiers du Québec

Chaque année, les 23 et 24 juin, je met des petits drapeaux bleus du Québec sur ma voiture.  1$ au Dollarama. 

Les québécois n'ont pas l'habitude de sortir leurs drapeaux.  La plupart n'en ont pas. 
Ici, on n'en sort jamais de drapeau.  Peut-on au moins en sortir lors des fêtes nationales?  
Chaque fois je suis surpris de constater à quel point il y en a si peu.  

Lorsque le Canadien va en séries, 1 voiture sur 5 a ses drapeaux.  On le voit aussi à Québec pour les Ramparts.  
Des drapeaux partout.  Sur le trajet vers le travail, on peut voir 15-20 voitures avec drapeaux d'équipe. 
Pourtant, pour le Québec, on en voit très peu.
Je crois que ça doit venir du bon vieux mythe québécois, qui dit "On ne doit jamais parler argent et politique".  On voit ce que ça donne.  Des québécois qui sont totalement ignorants en économie, et qui votent en majorité pour le NPD sans rien comprendre à la gauche ou la droite.  
S'ils avaient pris l'habitude de parler économie et politique couramment, comme les autres cultures du monde le font, ils ne feraient pas de telles folleries.  Ils ne seraient pas si instables, prêt à suivre n'importe qui sans comprendre les enjeux.
Sortez vos drapeaux, rouge ou bleu, pas juste les 23 et 24, mais n'importe quand.  
Et si vous êtes un commerce avec drapeau sur le toit, prenez en soin.  S'il est en place depuis 12 ans, tout défraîchi, déchiré à moitié, installez-en un neuf!  
Message aux péquistes de ce monde: Arrêtez de dire que les Québécois sont ci, les québécois sont ça, les québécois sont fiers, vous êtes des hypocrites.  Vous n'êtes fiers de rien.
Bonne St-Jean!

Journal papier = terminé.

J'avais vu à quelques reprises des publicités à propos des services de publication électronique du Journal de Québec et du Soleil. 

Ce qui est très peu mentionné sur ces sites, c'est qu'ils utilisent une technologie mondialement reconnue étant la norme officielle de publication des journaux en format électronique, soient les services offerts par NewsPaperDirect, par leur technologie PressDisplay.
Comme l'outil PressDisplay est disponible pour iPad, j'ai essayé le produit.  Ça ne m'intéressait pas de m'abonner avec le service régulier par ordinateur, car je lis mon journal en déjeunant et je n'ai pas d'ordinateur sur la table, un portable c'est quand même encombrant devant son bol de céréales.
J'ai donc installé le PressReader pour Ipad, créé 1 compte sur ces 2 services, et essayé les produits.
Belle surprise, je préfère même le PressReaader sur Ipad que celui sur un ordinateur régulier!
Le journal est là au complet, 1 page entre parfaitement sur la largeur du iPad en format paysage, est lisible sans avoir à zoomer, et prend moins de place que le vrai journal papier sur la table!  Possibilité de zoomer sur un article, ouvrir 1 article en format texte en cliquant sur le titre, ou envoi d'un article par e-mail.  très pratique.
J'étais convaincu que ça me prenait un abonnement.
J'ai ensuite comparé les prix.
Notons qu'un abonnement régulier papier 7 jours à ces journaux est d'environ $20/mois.
Le Journal de Québec électronique est à 3.99/mois, ou 39.99 pour 1 an (donc 2 mois gratuits), un prix très raisonnable.
Le Soleil, cependant, n'ont rien compris.  Leur prix régulier est $10/mois (plus du double de son concurrent).  Il est possible de l'avoir pour $2/mois si on est abonné au Soleil papier, (je ne sais pas s'il faut être abonné 7 jours), et $5/mois si on est abonné à un autre journal de Gesca.  Mais comme l'idée est de remplacer la version papier, ça m'aurait coûté $10, c'est quoi ça?  
Je me suis donc abonné 1 an au journal de Québec.  J'aurais pu profiter du $2/mois car je suis abonné au Soleil. 
Hey, amis du journal Le Soleil, vous êtes complètement dans le champ avec votre offre LeSoleilSurMonOrdi.ca, en plus que vous n'indiquez NUL PART sur votre site que ça peut être utilisé sur un iPad, probablement que vous l'ignorez vous même… Ca serait un argument de poids pour vos abonnements de mentionner ça à mon avis.