La Presse vient d’allumer ?

Après 1 mois de campagne de destruction massive de l’ADQ et de support à peine voilé aux libéraux, voilà qu’en éditorial de fin de campagne, La Presse devient plus posée et sensée dans ses propos, et arrête de traiter tout ce qui n’est pas Montréalais de Québec profond, et se rend soudainement compte que le mouvement débuté à l’extérieur de Montréal est basé sur du sérieux et pas juste sur un coup de tête naïf.

Je cite ici André Pratte, dans le journal de ce matin:

“En autant qu’elle ne mène pas au gouvernement à court terme, la renaissance de l’ADQ est bienvenue. Cette formation représente un courant profond, nationaliste et conservateur, qui est depuis trop longtemps absent de nos institutions politiques. Ce courant-là, alimenté par une colère populaire manifeste et souvent justifiée, doit avoir une place à la mesure de sa force réelle. Si cela arrivait, le débat politique québécois, englué depuis 40 ans dans la dichotomie fédéraliste-souverainiste, pourrait enfin emprunter une trajectoire nouvelle.”

Très bon compte rendu de l’état actuel des choses à mon avis.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *