Windows 8 – Premières impressions

Microsoft savent nous surprendre.  Il est devenu assez courant d’annoncer leur mort.  On annonce la fin de Windows, qui est un OS vieux et dépassé, en rapport avec les nouveaux OS pour Tablet qui poussent le marché à évoluer.  Les ventes de PC décroissent, HP a parlé mettre fin complètement à la vente de PC réguliers, ce qui amenait plusieurs à se dire que c’était terminé pour Microsoft.

Cependant, il faut bien se l’avouer, les tablet sont un marché de divertissement.  Pour le travail régulier, la “job” de bureau, le traitement de texte, la comptabilité, le développement d’application, le Desktop régulier est là pour rester.  Mais, ça n’est pas une raison pour cesser d’évoluer pour Microsoft.

Windows 7 se fait vieux, ce n’est que la suite de Vista.  Efface, solide, mais sans grande révolution.  Une suite logique à Windows 95 et à toutes ses moutures.  Mais, est-ce que Microsoft est prêt pour la grande révolution, avec maintenant près de 3 ans de “retard”?

L’an passé, MS ont passé une alliance avec Nokia.  Ils ont lancé la série de téléphones “Lumia”, qui mettait en place lentement la voie vers la quelle Microsoft voulaient se lancer dans la mobilité.  Des amis qui ont eu les premiers téléphones Lumia étaient satisfait.  Ils aimaient entre autre l’intégration globale avec Facebook, ce que Apple de leur côté ont fait avec Twitter dans leur IOS5.  Chez Microsoft, l’ami est Facebook.  Ce qui facilite beaucoup l’intégration de votre téléphone avec tous les services Facebook, comme les photos et contacts synchronisés.  Un seul bémol, à l’instant, le “store” est encore assez dégarni.

A ce jour, les téléphones Nokia Lumia et autres roulent sous “Windows Phone 7.5”.  Les applications de ce système sont basées sur Silverlight.  Ils peuvent être développées avec silverlight directement, ou avec un langage autre, mais qui une fois compilé pour windows phone, devient du Silverlight.  C’est le langage final des applications qui sont distribuées dans le store pour téléphones Windows Mobile 7.5.  La documentation chez Microsoft indique clairement l’alliance avec Nokia, leurs logo se retrouve à plein d’endroits dès qu’on se renseigne un peu sur la programmation avec Windows Phone.

Mais, Windows Phone 7.5 n’est pas un OS pour Tablet.  Il ne sert que pour les téléphones.  Et c’est encore moins un OS pour Desktop. Comment est-ce que le gros Windows , lourd et puissant, fait pour les “desktop” de dernière génération, pouvait-il se moderniser et espérer marcher sur une tablet avec du matériel beaucoup plus léger?

Tablet, Desktop, Phone, Xbox, tous sous l’interface “MetroUI”

La réponse est l’invention d’un nouveau concept qui sera intégré au desktop de Windows 8: l’interface Metro.  Cette nouvelle interface unifie tous leurs appareils sous une même façon de présenter l’information: Windows (tablet + desktop), les téléphones, et la XBox.  Même leurs site web sont maintenant mis à jour avec le visuel “Metro”, qui est, en gros, représenté par de gros boutons bien carrés.  Jusqu’au logo de Windows 8 qui intègre le nouveau style Metro!

J’ai installé “Windows 8 Consumer Preview” il y a quelques jours sur mon portable Toshiba.  J’ai d’abord essayé dans VmWare, mais comme les pilotes n’étaient pas assez fonctionnels pour un essai sérieux, j’ai pris la chance de l’installer directement comme OS principal de mon portable.

Mon premier “feeling” est bon.  Microsoft ont pris leur temps, mais débarquent avec une intégration nouvelle, qui saura satisfaire l’utilisateur d’appareil “touch” autant que l’utilisateur régulier qui a une souris.  La navigation entre le mode “Desktop”(semblable à Windows 7), et le mode Metro, est très simple… en fait le mode Metro remplace le Menu Démarrer.  En allant dans le coin bas-gauche, ou en appuyant sur la touche Windows, on tombe dans le mode Metro.  On peut rouler des applications directement par là.  On peut aussi trouver des applications desktop régulières via ce menu.  Les apps Métro sont présentées par les fameux gros boutons, qu’on peut relocaliser, tandis que les apps Desktop régulières, compatibles Win7 ou autre, sont représentées avec l’icone régulier.  On peut cependant mettre un icone d’app régulier au travers les app métro, et ainsi se bâtir un menu plus pratique et visuel, en retroupant dans 1 page un ensemble d’apps du même type.

Avec une souris, les actions de navigation passent par les coins de l’écran.  En mode TouchScreen, ce sont en touchant les côtés de l’écran que ces mêmes actions s’exécutent.

Il y a plein de petits détails autres à découvrir… exemple, un clic-droit sur un iso affiche l’option “Mount” ! Plus besoin d’installer Deamon-Tools!

Une visite rapide dans le Store nous indique que le modèle Apple, qui est efficace, est reproduit.  Apps par catégorie, gestionnaire d’installation et de mises à jour, liste des apps déjà installées, tout y est pour s’y retrouver facilement.  Enfin on pourra installer des logiciels sans se soucier de l’endroit pour l’installer, du groupe dans le menu démarrer, et autres question ennuyantes à laquelle on répondait toujours “Next”!.  C’est la fin des setup.msi et install.exe tel qu’on les connait pour les app Metro.  La nouvelle navigation sur les coins est intéressante.  Le start menu qui ouvre l’interface metro en bas à gauche.  En haut à gauche, ça ouvre le “task manager”, on voit toutes les apps sur la gauche, et on passe d’une à l’autre encore plus simplement qu’avec le bon vieux alt-tab.  Ce menu est aussi accessible via windows-Tab, qui avait introduit dans Windows 7 une grosse animation 3D, que presque personne n’utilisait.

En général, les menus que nous connaissons bien, la plupart des éléments du panneau de configuration par exemple, ont été redessinés avec le design Metro en tête, avec du gros texte et des gros boutons carrés.  J’aime bien, ça fait changement.

Côté programmation, ça s’annonce intéressant.  Il y a deux technologies principales que vous pouvez choisir pour créer une application Windows Metro.

D’abord, les habitués des application Windows, seront bien à l’aise de choisir des interfaces XAML, avec dessous, du code VB, C# ou autre, sur une version allégée du .NET Framework 4.5.  La version allégée propose d’utiliser le Linq, certains éléments visuels, mais est limitée sur certaines ressources, par exemple le Dataset est inexistant.  Les développeurs de jeux pourront y aller directement avec DirectX tel que déjà utilisé sur Xbox et PC.  Mon impression sur cette édition “allégée” du Framework 4.5, est qu’elle sera éventuellement intgré à Xbox et Windows Mobile 8.  On pourrait donc, à mon avis, avoir 1 seule app créée pour Windows 8, qui sera automatiquement installable sur le futur OS Mobile, ainsi que sur Xbox, disponible dans tous les Store de ces différente plateformes.

Mais, la grande nouveauté, qui est à mon avis là où Microsoft vont frapper fort, c’est que vous pouvez aussi développer des apps windows 8 metro native en utilisant le HTML5/CSS3/Javascript.  Microsoft ont abandonné Silverlight, pour concentrer leurs efforts sur le HTML5 et IE10.  Je trouve cette évolution très puissante.  Premièrement, ça risque d’aller chercher une communauté de développeurs, déjà habitués à faire des apps en HTML5, qui pourront facilement faire migrer leurs application sur Win8 avec peu d’efforts.  Un site web existant codé en HTML5/CSS3, qui va chercher son data dans un api externe en “json” avec le JavaScript, pourra très facilement devenir une app Metro.  Entre autre, IE10 support bien des styles CSS qui étaient jusqu’à maintenant réservés à Gecko ou Webkit.  On va donc chercher une nouvelle catégorie de développeurs, qui était peu habituée à utiliser VB/C#, et les “winform” standard.

Aussi, ça force IE10 à être plus ouvert aux nouveaux standards.  Il ne faut pas qu’un développeur html5 habitué au Webkit ou aux styles Firefox Gecko, ne puisse pas arriver à ses fins dans IE10.
Ensuite, on se souvient qu’à l’automne, Adobe ont annoncé la “fin” de nouveaux développements pour la technologie Flash, désirant plutôt mettre ses efforts vers HTML5.  Je ne serais pas surpris de voir des développeurs Flash exporter leurs projets vers HTML5.  Si la migration de Flash vers HTML5 peut être facilitée, ça ouvre la porte à un groupe de développeurs de petits jeux (friv.com, y8.com, …) à rentre leurs jeux compatibles facilement à Metro, sans avoir à complètement les redévelopper à partir de 0, comme ils ont souvent eu à le faire pour les rendre compatible IOS.

La validation des Apps du Store par Microsoft empêchera d’obscurs programmeurs Flash habitués à tirer 100% de cpu pour faire rouler un BigFoot tout croche sur Y8.com à venir nous vider notre batterie de Tablet en 2 minutes!

Je crois vraiment que le support natif du HTML5/CSS3 dans les applications Metro va aider à donner une nouvelle vie aux applications Microsoft et à l’engouement des développeurs pour cette plateforme.  Je ne serai pas surpris de voir le nouveau “Store” se garnir assez vite d’applications de toute sorte, surtout car la plupart d’entre elles sont déjà codées, elles devront simplement être adaptées un peu pour être bien compatible avec IE10, c’est tout.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *