médias sexistes

Voici un exemple de nouvelle sexiste que je ne suis plus capable de lire dans nos médias:

"Première mairesse de Longueuil" (lien suite à l'élection de Caroline St-Hilaire)
Mon problème avec la nouvelle?  En quoi le fait qu'elle soit une femme est-il un exploit?  Est-ce que la nouvelle n'aurait pas dû être "Nouvelle mairesse à Longueuil"?  En quoi le fait que ce soit une femme devrait être exceptionnel?  On est plus dans les années 80 où chaque première pour une femme devait être mentionnée tel un exploit.  J'avais eu le même commentaire lors de la couverture médiatique de la nomination de Monique Leroux à la tête de Desjardins.
Lorsque je lis une nouvelle en ce sens, j'ai toujours un doute que finalement, ce n'est pas le meilleur ou le favori qui est en place, mais que la personne gagné juste par sympathie pour une raison qui ne devrait pas être.  Est-ce que les citoyens ont voté pour elle pour lui laisser une chance parce que c'est une femme?  Je ne crois pas, et j'espère sincèrement que non.  Mais si c'était le cas?
J'entendais aussi Louise Harel à Montréal dire que les femmes sont tentées de voter pour elle parce que c'est la seule femme à se présenter.  Si c'est pas du sexisme c'est quoi?  Depuis quand les femmes doivent voter pour les femmes et les hommes pour les hommes?

One thought on “médias sexistes”

  1. Moi, ce que je trouve aberrant, c'est que c'est en 2009 que les Longueuillois ont élu leur preimère mairesse. C'est vrai que la nouvelle était un peu mince. J'aurais bien aimé voir la proportion de femmes élues à la grandeur du Quebec, VS les hommes et aussi VS les candidatures.

    Les femmes de tête qui ne correspondent pas au profil féminin standard se heurtent à une perception biaisée de la part de la société, encore aujourd'hui.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *