Exemple à ne pas suivre (Journal Le Soleil)

Depuis plusieurs années, je suis abonné à l'un des 2 journaux de la région de Québec.  A l'occasion c'est Le Soleil, d'autres fois au Journal de Québec.  J'alterne entre les deux d'année en année.  Cette semaine, je passe du Soleil au Journal de Québec.

J'ai décidé de faire le transfert suite à la couverture biaisée qu'ils font de la course à la Mairie de Québec.  Première, à chaque jour depuis des semaines, ils titrent en haut de page, les 4 à 6 premières, Course à la mairie.  Puis, ils parlent de 4 à 6 pages de temps de ce que Regis Labeaume a fait de sa journée.  Ils ne parlent que de lui et de personne d'autre.  Pourtant, il y a, je crois, 5 candidats en tout qui seront listés sur le bulletin de vote ce premier novembre.  Les gens auront la surprise de constater que Regis n'est pas seul.  Comment peuvent-ils appeler ça une course à la Mairie, si selon eux, il n'y a qu'un seul candidat?
Un des candidats en lice s'est démarqué, selon moi, par l'apport de plusieurs points d'intérêt.  Ces points, amenés 1 fois par jour de façon sérieuse et après avoir beaucoup lu et analysé le sujet, devraient au moins mériter citation, attention, ou au mieux, débat.  Ces points pourraient être amenés en question à M. Labeaume, pour savoir ce qu'il en pense, par nos journalistes.  Cependant, rien n'est fait.  Depuis le début, AUCUN des points amenés par le candidat Jean-François Fillion n'ont été mentionnés dans le journal Le Soleil.  Ni dans le journal de Québec, d'ailleurs. 
Lors de mon appel pour me désabonner, j'ai insisté sur les raisons pour lesquelles je voulais annuler et j'ai bien mentionné que je voulais que la raison soit conservée et mentionnée à qui de droit.  La préposée à qui j'ai parlé a bien noté et m'a dit que toutes les raisons de désabonnement étaient considérées.  La raison donnée était que je trouvais que la couverture des autres candidats était négligée.  De tous les autres.
Ce soir, (5 jours plus tard), j'ai reçu un appel du Soleil pour essayer de comprendre pourquoi je m'étais désabonné.  J'ai répété la raison, mentionnant que je n'aimais pas leur couverture de la campagne aux élections municipales.  Et bien devinez quoi?  Au Soleil, le client n'a pas raison.  Ce sont EUX qui ont raison.  La madame m'a "engueulé" et raccroché au nez !!! INCROYABLE!  "Vous vous désabonnez juste pour ça ?  Bon ben bonne soirée d'abord, Clac"  
Le seul pouvoir qu'on a en tant que client et abonné de leur faire savoir qu'on ne les aime pas, c'est bien de se désabonner non ?  Et dans un monde médiatique en changement, je ne pense pas qu'ils peuvent se permettre la perte d'un client, même si celui-ci ne leur rapporte que $12 par mois.
Pour faire un suivi de la campagne, je suis inscrit dans "google news" aux envoi automatique selon certains critères de recherche.  Et je n'ai RIEN reçu comme alerte de la part de ces 2 journaux depuis le début de la campagne concernant Jeff Fillion.  Le seul média de la région qui parle des points de réflexion du candidat Fillion jour après jour est le journal Québec Hebdo.
6 octobre (Thaïs Martel): Arena et concept "garbage in, energy out"
7 octobre: Transparence
8 octobre: Aéroport et TGV
9 octobre (Nicolas Bégin): Annexion de St-Augustin
13 octobre: Bilinguisme
14 octobre: Gang de rue
16 octobre (Frédérick Masson): deux nouveaux ponts
21 octobre: l'Hôtel-Dieu à d'estimauville
23 octobre: Expo Cité 
Longue Vie au journal Le Soleil.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *